Vous êtes ici : Accueil > Projet SENSMAT

Projet SENSMAT

Publié le 14 janvier 2020

Projet SENSMAT

Grâce au soutien du CEA, ARC-Nucléart a eu l'opportunité de soumettre en phase 2 en Juin 2018 un projet d'une durée de 3 ans, dans le cadre du programme Horizon 2020 financé par la Communauté Européenne. Le CEA pour le compte d'ARC-Nucléart a répondu à l'appel à projet « NMBP-33-2018: Innovative and affordable solutions for the preventive conservation of cultural heritage ». Après évaluation par un panel d'experts, notre projet intitulé : « Preventive Solutions for Sensitive Materials of Cultural Heritage – Acronyme : SensMat » a été retenu en Septembre 2018.

Le CEA/ARC-Nucléart assure la coordination de ce projet qui comporte 18 partenaires. Le principal objectif de SensMat vise à développer des outils et des méthodologies qui permettent aux petits et moyens musées de déployer une politique de Conservation Préventive ambitieuse pour leurs collections. Le travail de développement du projet repose sur trois axes complémentaires :

1) Développements de nouveaux supports multi-capteurs miniaturisés sans fil permettant de suivre les conditions environnementales et les transformations physicochimiques des artefacts en temps réels. Certains des capteurs seront imprimés en série pour faire baisser les coûts,

2) la mise en réseau des multi-capteurs connectés (Internet of Things – IoT) pour alimenter une base de données en continu,

3) les logiciels dédiés qui permettent de traiter les données pour constituer des outils d'aide à la prise de décision : gestion des alarmes, gestion du climat, programmation des actions de maintenance, gestion de la muséographie et des visites par le public, intégration des données du « Building Information Models – BIM), etc…

L'expertise du projet dans le domaine de la conservation préventive reposera principalement sur le Centre de Conservation des Musées de France – C2RMF/CNRS, tandis qu'ARC-Nucléart s'impliquera dans différentes études de cas comme d'autres partenaires culturels du consortium : Musée de la Civilisation Gallo-Romaine de Lyon, Universalmuseum Joanneum à Graz (AT), De Kulturhistoriske Museer à Holstebro (DK). Ces démonstrateurs doivent être représentatifs de différentes configurations et de différents types de collection. Concernant les études de cas français, ARC-Nucléart prendra en charge la surveillance de réserves d'ARC-Nucléart à Grenoble, de certaines réserves du Musée Dauphinois (Grenoble) et du suivi de l'épave gallo-romaine d'Arles Rhône 3 à Arles. ARC-Nucléart est de même associé au Centre Interdisciplinaire de Conservation et Restauration du Patrimoine – CICRP- qui prévoit des études de cas sur différents sites sensibles. 

Pour en savoir plus