Aller au contenu

Page de présentation ARC-Nucléart Essai 1

La science au service du patrimoine culturel

ARC-Nucléart est un groupement indépendant, hébergé sur le site du CEA Grenoble : atelier-laboratoire dédié à la conservation et la restauration des objets du patrimoine en bois ou cuir, il possède des compétences et des installations uniques en Europe pour le traitement des objets archéologiques en bois de grandes dimensions. Fondé dans les années 70, aujourd’hui sous la forme d’un Groupement d’Intérêt Public soutenu par quatre partenaires, le CEA, le Ministère de la Culture, la Ville de Grenoble et l’association ProNucléart, ARC-Nucléart a pour missions :

  • Assurer la conservation-restauration des biens culturels archéologiques, historiques ou ethnographiques en matériaux organiques et poreux tels que le bois, cuirs et peaux, composites bois/métal ou autres, vanneries, cordages,…
  • Mener des actions de formation et de recherche, destinée à étudier les matériaux dégradés et développer de nouvelles techniques de traitement mais également de transférer à l’industrie les procédés issus de ces recherches

Fragilisés, les objets du patrimoine nécessitent, pour pouvoir être conservés et présentés au public, des opérations de consolidation et de restauration.

ARC-Nucléart est un groupement indépendant, hébergé sur le site du CEA Grenoble : atelier-laboratoire dédié à la conservation et la restauration des objets du patrimoine en bois ou cuir, il possède des compétences et des installations uniques en Europe pour le traitement des objets archéologiques en bois de grandes dimensions. Fondé dans les années 70, aujourd’hui sous la forme d’un Groupement d’Intérêt Public soutenu par quatre partenaires, le CEA, le Ministère de la Culture, la Ville de Grenoble et l’association ProNucléart, ARC-Nucléart a pour missions :

  • la conservation et la restauration des objets culturels archéologiques, historiques ou ethnographiques en matériaux organiques,
  • la recherche destinée à étudier les matériaux dégradés et développer de nouvelles techniques de traitement.

Fragilisés, les objets du patrimoine nécessitent, pour pouvoir être conservés et présentés au public, des opérations de consolidation et de restauration. Dans des locaux équipés d’installations de haute technicité, sur une surface de 3000 m2, une équipe pluridisciplinaire (chimistes, physiciens, techniciens, restaurateurs, conservateur, personnel administratif) se consacre à la sauvegarde du patrimoine, intervenant sur les collections des musées ou dans les monuments historiques, mais aussi sur les chantiers de fouilles pour assister les archéologues.

Nos actions

  • Assurer la conservation-restauration des biens culturels en matériaux organiques et poreux tels que : bois, cuirs et peaux, composites bois/métal ou autres, vanneries, cordages,…
  • Mener des actions de formation et de recherche, et transférer à l’industrie les procédés issus de ces recherches
Les domaines d’intervention 
  • Interventions sur les sites archéologiques pour conseils et/ou extraction de vestiges en bois gorgés d’eau de grandes dimensions
  • Conservation et restauration des matériaux organiques archéologiques (bois, cuir, fibres, etc.)
  • Désinfection et désinsectisation de collections en matériaux organiques
  • Consolidation et restauration d’objets historiques et ethnographiques en bois avec ou sans polychromie
  • Consolidation et restauration du patrimoine culturel artisanal et industriel en bois
  • Consolidation de parquets historiques
  • Conception et réalisation de conditionnements spécifiques de transport et de conservation, et de supports muséographiques

ARC-Nucléart en quelques chiffres :

Ils nous soutiennent :

Le CEA nous présente