Accueil  
  Présentation  
  Actualité  
Concours  
  Communication  
  Collections archéologiques  
  Collections historiques  
  Etudes et recherches  
Galerie photos  
  Réalisations emblématiques  
  Informations pratiques  



La dégradation des bois secs

 

Le bois est un matériau organique composite, constitué de fibres de cellulose emprisonnées dans une matrice de lignine.

Comme tout matériau naturel issu du vivant, il est fortement biodégradable et, sans précaution de conservation, peut être rapidement détruit du fait de sa médiocre stabilité chimique. Les conditions environnementales, tout comme les activités des hommes,  peuvent favoriser sensiblement sa dégradation. Il est en effet, très sensible au pH ambiant, à la lumière solaire -notamment aux rayons ultra violets-, et aux variations de température et d'hygrométrie de l'air.

 

C’est un matériau hygroscopique et anisotrope : ces caractéristiques sont à l’origine de dégradations observables sur de nombreux objets. Lors de variations climatiques du milieu ambiant, le taux d’humidité interne du bois change, ce qui provoque des gonflements ou des retraits, ces déformations pouvant provoquer des gauchissements et des fissurations, des arrachements ou des décollements de la polychromie ou de la marqueterie.

Une autre cause importante de dégradation des bois secs est l’attaque biologique par les insectes xylophages. Les plus répandus dans le mobilier et la statuaire sont le lyctus, l’anobium punctatum ou petite vrillette, et le reticuliternus ou termite. Les larves des deux premiers se nourrissent en creusant des galeries dans le bois, à l’abri de la lumière. A la fin d’un cycle de vie, la larve se transforme en insecte qui s’envole, laissant un « trou d’envol » à la surface de l’objet.

Les champignons ont, eux aussi, leur part dans la dégradation des bois secs. Sous leur action, le bois se déstructure, les bois peints se boursouflent et se craquellent. Ces champignons se développent dans des milieux humides, obscurs et peu aérés, à partir de 80% d’humidité de l’air.

Diverses solutions sont proposées par l’atelier pour la conservation-restauration des bois secs.

 

 


CEA - Mise à jour : 15/11/2012 09:39:44 - Mentions Légales
© CEA 2003 - 2014 Tous droits réservés