Vous êtes ici : Accueil > PRESENTATION > Historique

Historique

Publié le 20 juillet 2017

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) engage, en 1970, le programme "Nucléart" en vue d'appliquer, dans le domaine de la conservation du patrimoine culturel, certaines des propriétés spécifiques du rayonnement gamma telles que :

- la destruction des organismes vivants par irradiation à dose appropriée   (désinsectisation et  désinfection)

  • - la polymérisation de résines radiosensibles (procédé "Nucléart").
  •  
  • En 1981, dans le cadre d’un partenariat entre le CEA, la Direction des Musées de France et la Ville de Grenoble, est créé le Centre d’Etudes et de Traitement des Bois Gorgés d’Eau (CETBGE). 
    Les méthodes de traitement sont diversifiées (imprégnation de polyéthylène glycol, lyophilisation) et des travaux de restauration des bois archéologiques sont désormais effectués.
    L'Atelier Régional de  Conservation Nucléart (ARC-Nucléart) regroupe, depuis 1989, le CETBGE et le laboratoire Nucléart.

Il devient en 1997 Groupement d’Intérêt Public à but culturel (GIP) par une convention qui lie les partenaires suivants :

Le Commissariat à l'énergie atomique et aux énergie alternatives (CEA), le ministère de la Culture et de la Communication, la Région Rhône-Alpes, la Ville de Grenoble et l'Association ProNucléart.

En juin 2017, à sa demande, la Région Auvergne - Rhône-Alpes a souhaité ne plus être partenaire du GIP.

Aujourd'hui, le GIP ne compte donc plus que les quatre partenaires suivants et serait disposé à intégrer de nouveaux soutiens :

Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA)
Ministère de la Culture et de la Communication
Ville de Grenoble
Association ProNucléart - Pour connaître son histoire...

  

 

Par ailleurs, d'autres partenaires, hors GIP, nous aident en 2017 :

                                                 1401_180_logo-partenariat-cartouche-bleu.png isere-logo2015-bleu-jaune-469.jpg