Vous êtes ici : Accueil > COMMUNICATION > Evènements

Evènements

Publié le 29 novembre 2018

​ARC-Nucléart, sous le signe du Japon

Un groupement de quatre restaurateurs indépendants, hébergés pour deux d'entre eux dans les locaux d'ARC-Nucléart, s'est vu confier un palanquin de mariage.
Pour en savoir plus

Collaboration entre KAERI et ARC-Nucléart

​ARC-Nucléart a accueilli une délégation de 7 personnes de KAERI (Korea Atomic Energy Research Institute ) les 15 et 16 octobre 2018 à Grenoble. L'institut de Corée du Sud a souhaité en effet reprendre une collaboration sur l'application des techniques nucléaires à la préservation du Patrimoine culturel. Les deux structures ont signé un Memorundum of Understanding (MOU) définissant les domaines d'échanges futurs : recherches sur l'effet des rayonnements sur les matériaux (papiers, en particulier), comparaison des effets produits par l'irradiation gamma, le rayonnement X et les faisceaux d'électrons, accueil de personnels temporaires et/ou permanents…

La cérémonie de signature s'est poursuivie par un forum scientifique au cours duquel KAERI, ARC-Nucléart mais également d'autres scientifiques (CEA,ILL, ESRF) ont présenté et échangé sur leurs travaux relatifs à l'étude et la préservation du patrimoine culturel. Une visite d'ARC-Nucléart, du showroom et de l'ESRF, ont clôturé le séjour de nos hôtes, qui ont pu, le mercredi, visiter le C2RMF (Centre de recherche et de restauration des Musées de France) à Paris.

​ARC-Nucléart a tenu un stand au Parvis des Sciences, campus de Minatec, Grenoble, les 12 et 13 octobre 2018.  Cet évènement s'inscrivait dans le cadre de la Fête de la Science.
Le 13 octobre après-midi, le public a pu assister à une conférence concernant les activités de l'Atelier.  Des objets ont été exposés ; film et commentaires accompagnaient la présentation.

Pour en savoir plus : www.parvis-des-sciences.com

Conférence Chamoux-sur-Gelon

Le 16 septembre 2018, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, Sophie Champdavoine et Florence Lelong, restauratrices à ARC-Nucléart, ont présenté l'activité d'ARC-Nucléart devant un public très intéressé. Elles ont insisté sur la richesse des résultats d'analyses effectuées sur l'ensemble de sculptures d'un ancien calvaire conservées dans l'église Saint-Martin : Christ en croix, Vierge Marie et saint Jean.

 

Restitution du buste reliquaire dit de saint Donat

Lauréat du concours CEA/AMF 2016 et restauré par ARC-Nucléart, le buste reliquaire dit de saint Donat a été restitué à la commune de la Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes). Le 15 septembre 2018, ARC-Nucléart a présenté le travail de restauration réalisé sur cette oeuvre ainsi que ses savoir-faire lors de la cérémonie organisée à cette occasion.

L'innovation au service du Patrimoine

Dans le cadre des journées européennes du Patrimoine qui se sont déroulées les 15 et 16 septembre 2018, le ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation a souhaité mettre en lumière les innovations technologiques développées et déployées par les organismes et les centres de recherche pour enrichir et préserver notre patrimoine, humain et environnemental, en France comme à travers le monde. A cette occasion, un panneau d'exposition, montrant un exemple de restauration effectuée par ARC-Nucléart, a été présenté au public.

Pour en savoir plus

Voir le panneau exposé

 

Journées Européennes du Patrimoine

Le 14 septembre 2018, une soixantaine de salariés du CEA Grenoble ont pu découvrir les activités d'ARC-Nucléart lors de visites commentées par les membres de l'équipe, dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine.

​Délégation ukrainienne à ARC-Nucléart

L'administration d'état de la Ville de Kiev (Ukraine) envisage de créer un centre de conservation spécifique pour les matériaux organiques archéologiques.

Une délégation ukrainienne (Administration d'état, Institut de physique appliquée, Académie nationale des sciences de l'Ukraine et le Centre scientifique et méthodique de Kiev pour la protection, la restauration et l'utilisation des monuments historiques et culturels et des zones protégées) s'est déplacée à ARC-Nucléart du 17 au 19 septembre où elle a pu partager l'expérience et l'expertise de notre laboratoire reconnu à l'échelle internationale dans ces domaines.

​Archaeological Waterlogged Wood Conservation Workshop

les 12 et 13 juillet 2018, ARC-Nucléart a reçu deux chercheurs de l'université d'instanbul, Dr. A Gökçe Kiliç et Dr. A. Gökçe Kilic pour échanger sur les méthodes et différentes techniques de restauration et conservation des bois gorgés d'eau. Pour en savoir plus

Exposition itinérante à Borée (Ardèche)

L'exposition itinérante d'ARC-Nucléart a été présentée à la Ferme de Lagas, à Borée (Ardèche), du 4 juin au 20 juillet 2018. En parallèle à cette exposition et à l'occasion des Journées Nationales de l'Archéologie, la Commune de Borée et l'Association "Les Amis du Mézenc" ont mis en place un cycle de conférences auxquelles a participé Christian Vernou, Conservateur en chef du Patrimoine à ARC-Nucléart.

Conférence à Borée (Ardèche)

Le vendredi 15 juin 2018, Christian Vernou, conservateur en chef du Patrimoine à ARC-Nucléart, a donné une conférence intitulée «  Entre archéologie et ethnographie – La science au service du Patrimoine ». Cette manifestation était programmée dans le cadre des Journées Nationales de l'Archéologie et se tenait à la Ferme de Lagas, commune de Borée (Ardèche). Elle a réuni une cinquantaine de personnes, dont M. le Maire de Borée, quelques élus de la commune et de la Communauté de Communes, ainsi qu'une Conseillère départementale. C'est l'Association « les Amis du Mézenc » qui est à l'origine de cet événement.

Conférence à Saint-Cézaire (Charente-Maritime)

A l'invitation de la Société d'Archéologie et d'Histoire de la Charente-Maritime, Christian Vernou, conservateur en chef du Patrimoine à ARC-Nucléart, a donné une conférence le samedi 6 mai 2018 au Paléosite de Saint-Cézaire : "Sauvés du temps, sauvés des eaux, la Science au service du Patrimoine".

Formation à ARC-Nucléart

A la demande de l'Institut national du patrimoine (INP), ARC-Nucléart a mis en place une session de formation spécifique à destination des personnels de l'Inrap : « Les matériaux périssables en milieux humides ».

Réunissant une dizaine de personnes (régisseurs de collections, archéologues spécialisés dans la fouille des puits et des mines,…), la formation comprenait cours magistraux et ateliers pratiques, sans oublier la visite des installations de l'Atelier, très appréciée des participants.

Cette formation s'est déroulée les 27, 28 et 29 mars 2018, sur le site du CEA à Grenoble.

 

 

PatrimAlp, Science du patrimoine, regards croisés sur l'oeuvre

ARC-Nucléart, avec d'autres laboratoires, est impliqué dans ce projet dont la réunion de lancement s'est déroulée le 5 mars 2018 à Saint-Martin-d'Hères.
L'objectif de PatrimAlp est le développement d'une science du patrimoine interdisciplinaire centrée sur l'analyse d'un même objet patrimonial par chacune des disciplines concernées.

 

Mission d'expertise sur un navire punique à Marsala (Sicile)

Une équipe composée d'archéologues du Centre Camille Jullian d'Aix-en-Provence, d'un restaurateur et d'un ingénieur chimiste d'ARC-Nucléart, se rendra en avril prochain à Marsala (Sicile) pour une mission d'expertise des vestiges conservés d'un navire punique exposé dans le Musée archéologique régional « Museo Lilibeo ».
L'objectif est d'évaluer l'état actuel des bois du navire après leur traitement de conservation réalisé dans les années 70.

Pour en savoir plus

De la fouille au musée...

Henri Bernard-Maugiron, conservateur-restaurateur et Gilles Chaumat, ingénieur chimiste à ARC-Nucléart, ont participé au workshop international "Dal relitto al museo : studio, conservazione, restauro et esposizione di navi antiche in Italie e in Europa" qui s'est déroulé à Rome les 7 et 8 mars 2018. Pour en savoir plus.

 ​L'invité de l'Andra

A l'invitation de l'Andra, Laurent Cortella, ingénieur en physique nucléaire à ARC-Nucléart, a donné une conférence "La science au service de l'art" le jeudi 8 février 2018 à au bâtiment d'accueil des Centres industriels de l'Andra de Soulaines-Dhuys (Aube)

 

Opération Arles-Rhône 3

L'opération Arles-Rhône 3 "du fleuve au musée" a été présentée au public le vendredi 12 janvier 2018 au musée départemental Arles antique. Pour en savoir plus

 

Cérémonie de la 16e édition du concours CEA/AMF, « Sauvez le patrimoine de votre commune »

​Le CEA, en partenariat avec l'Association des maires de France et des présidents d'intercommunalité (AMF), a dévoilé, mardi 12 décembre 2017, les trois objets lauréats du concours sélectionnés en 2017 parmi les 40 dossiers de candidature reçus :

  1. - Aoste (Isère), section de canalisation romaine, datant du 1er  siècle après J.-C.
  2. - Maurs-la-Jolie (Cantal), statue du Sacré-Cœur de Jésus, datant du XIXe siècle

Une visite remarquable à ARC-Nucléart 

M. le Préfet de l'Isère, Lionel Beffre, ainsi que M. le Directeur de la DRAC Auvergne - Rhône-Alpes, Michel Prosic, accompagnés de Mme Hélène Schmidgen-Benault, Cheffe de l'unité départementale de l'architecture de l'Isère, sont venus visiter le laboratoire ARC-Nucléart le 4 octobre dernier.
Ils ont été accueillis par M. Philippe Bourguignon, Directeur du CEA Grenoble, Mme Karine Froment, Directrice et M. Christian Vernou, conservateur  en chef d'ARC-Nucléart, ainsi que par Mme Jullian, Présidente du Conseil d'Administration d'ARC-Nucléart.
Une visite des installations a été réalisée ;  des explications détaillées ont pu être données sur les traitements de conservation et de restauration des œuvres confiées à ARC-Nucléart. L'ensemble du personnel du laboratoire a été associé ; il  a pu expliquer et répondre aux questions de nos invités.
La matinée s'est terminée par un déjeuner en commun, au cours duquel M. Le Préfet et M. le Directeur de la DRAC ont pu exprimer leur satisfaction et leur enthousiasme, et ont assuré ARC-Nucléart de leur soutien.

 

Exposition itinérante d'ARC-Nucléart

L'exposition itinérante d'ARC-Nucléart est visible actuellement au Centre Culturel de Lagrave (Tarn) jusqu'au 1er octobre 2017. Lors de son inauguration, le 22 juin, Magdeleine Clermont-Joly, conservateur en chef du patrimoine, a commenté la visite de l'exposition organisée à cette occasion.

PICT0009.JPG

Une pirogue carolingienne à ARC-Nucléart

Immergée par - 32 mètres de profondeur dans le lac du Bourget depuis environ 1200 ans, cette pirogue monoxyle a été prélevée par une équipe du DRASSM et acheminée vers le laboratoire-atelier ARC-Nucléart le 28 juin 2017 où elle sera traitée et restaurée. Elle sera ensuite exposée au musée Savoisien de Chambéry à l'occasion de sa réouverture au public, prévue en 2019.

 

Pour en savoir plus

 

 

​L'antependium de retour dans son église

L'antependium restauré par ARC-Nucléart a retrouvé sa place dans l'église de Bouxurulles (Vosges). Cette oeuvre datée du début du XVIIe s., lauréate en 2014 du concours Sauvez le patrimoine de votre commune, a été présentée au public lors d'une cérémonie organisée par la commune, le 12 mai 2017. A cette occasion, ARC-Nucléart a donné une conférence sur sa restauration et ses savoir-faire.

 

Restitution du bâton de procession

Lauréat de l'opération de parrainage organisée par l'Andra en 2016 et restauré par ARC-Nucléart, le bâton de procession représentant une Education de la Vierge a été restitué à la commune de Vaux-sous-Aubigny (Haute-Marne) le 12 mai 2017. ARC-Nucléart a présenté les phases de sa restauration ainsi que ses savoir-faire lors de la cérémonie organisée à cette occasion.

​Conférence à Joinville (Haute-Marne)

Le 11 mai 2017, à Joinville (Haute-Manre), ARC-Nucléart a présenté une conférence sur l'art de conserver et restaurer les objets archéologiques, dans le cadre de l'exposition "Archéo" organisée par l'Andra.

Le retour de la Pietà de Bérig-Vintrange (Moselle)

Le 9 avril 2017 s'est déroulée la cérémonie de restitution de la Pietà de Bérig-Vintrange (Moselle), restaurée par ARC-Nucléart dans le cadre du concours Sauvez le patrimoine de votre commune, en présence de M. Guy Born, maire de la commune, et devant près d'une centaine d'habitants du village.  Une présentation des savoir-faire du laboratoire et de la restauration de cette œuvre a été faite à cette occasion.

 

Cérémonie de la remise du 1er prix du concours  « Sauvez le patrimoine de votre commune »

  • Un buste reliquaire du XVIIe siècle représentant saint Donat, proposé par la commune de La Colle-sur-Loup (8500 habitants, Alpes-Maritimes)

  • Une statue de Sainte Barbe, du XVe siècle, proposée par la commune  de Moutier-Malcard (540 habitants, Creuse)

  • Un panneau de bois associé à un sarcophage du IVe siècle, proposé par la commune de Quarante (1800 habitants Hérault).

​Cérémonie de la remise du 1er prix du concours  « Ensemble, sauvons le patrimoine roumain »

La cérémonie de remise du 1er prix du concours « Ensemble, sauvons le patrimoine roumain » s'est déroulée à l'institut français à Bucarest, le 1er février 2017 : celui-ci a été décerné par MM. Hervé Bernard (CEA-France), Président du jury du concours, et Florin Buzatu (Directeur de l'IFA), à la ville de Sibiu, pour la restauration d'un mécanisme d'horloge en bois daté du XVIIIe siècle. Cette pièce rare sera transportée dans les locaux d'ARC-Nucléart, à Grenoble (France), afin d'y être  consolidée grâce à un traitement particulier (une imprégnation de résine, durcissant sous irradiation gamma), puis restaurée. Elle retournera dans sa ville d'origine dès que ces opérations auront été réalisées.

Exposition des portes d'iconostase restaurées par ARC-Nucléart

A l'occasion de la cérémonie de remise du 1er prix du concours « Ensemble, sauvons le patrimoine roumain », les portes d'iconostase du Palais Branconvan (Mogosaia, Roumanie) ont été exposées : elles ont servi de réalisation préliminaire au concours, et ont été acheminées à Grenoble  en décembre 2015, pour revenir  fin 2016, une fois les études et les travaux de restauration réalisés par les spécialistes français, en lien étroit avec les conservateurs roumains en charge de cette collection.

​Lauréats du concours CEA/AMF 2016 - 15e édition

Réuni à Paris le 12 octobre 2016, le jury du concours, constitué de spécialistes de la conservation et de la restauration du patrimoine, aux côtés des représentants du CEA et de l'Association des Maires de France, a sélectionné trois oeuvres, parmi les cinquante-six candidatures, pour être restaurées par l'atelier ARC-Nucléart.

Les communes lauréates sont :

La Colle-sur-Loup (Alpes-Maritimes) - Buste reliquaire représentant saint-Donas, XVIIe siècle
Moutier-Malcard (Creuse) - Statue de sainte Barbe, XVe siècle
Quarante (Hérault) - Panneau de bois, composant d'un sarcophage, IVe siècle

Le retour de la statue de saint Hilaire

La statue de saint Hilaire a retrouvé sa place dans l'église de Lucey. A cette occasion, une cérémonie s'est déroulée le 24 novembre 2016 pour fêter le retour de cette oeuvre lauréate du concours 2012. Une conférence a également été donnée pour présenter sa restauration et les savoir-faire d'ARC-Nucléart.


Crédit photo : Laurent Schembri

 

ARC-Nucléart forme les archéologues

ARC-Nucléart, suite à d'autres sessions qui avaient connu un franc succès,  a eu le plaisir d'accueillir une quinzaine de participants  à la formation  « La conservation des objets archéologiques en matériaux organiques », les 17 et 18 novembre 2016.  

Plusieurs modules ont rythmé ces deux journées : De la fouille à l'atelier ; Les traitements de conservation ;  De l'atelier de restauration au lieu de présentation (ou de stockage).

Dix spécialistes se sont succédé pour la plus grande satisfaction des participants qui ont apprécié l'aspect pluridisciplinaire et complémentaire de ces approches, y compris une visite commentée de l'Atelier et de ses installations spécialisées.

 

En savoir plus 

Présentation exceptionnelle de l'antependium de Bouxurulles  au musée départemental d'Art ancien et contemporain d'Epinal  (du 16 novembre 2016 au 30 avril 2017)

Une présentation officielle de cette oeuvre, lauréate en 2014 du concours "Sauvez le patrimoine de votre commune", a eu lieu le 16 novembre 2016, en présence des représentants des institutions, des restaurateurs d'ARC-Nucléart et de la commune de Bouxurulles.  
De plus, une conférence sur la restauration de cette œuvre a été proposée le 20 novembre par Gaëlle FERDEK, conservatrice-restauratrice d'oeuvres sculptées.
L'antependium retrouvera son église au printemps 2017.

 

En savoir plus

Revue de presse :    epinalinfos.fractu88.frvosgematin.fr

Fête de la Science

ARC-Nucléart a participé à la fête de la Science, le samedi 8 octobre 2016, sur le parvis de Minatec, à Grenoble, en présentant ses savoir-faire à plus de 150 visiteurs.

​Les 60 ans du CEA

 

Les Journées de mobilité durable (JMD) organisées par le CEA se sont déroulées les vendredi 23 et samedi 24 septembre 2016. A cette occasion, une exposition spéciale, consacrée aux 60 ans du CEA, a été mise en place sous un chapiteau installé à l’extérieur du CEA, à proximité de MINATEC. Durant ces deux jours, ARC-Nucléart a été présent sur le stand mis à sa disposition et a répondu aux questions de nombreux visiteurs.

8e Festival des métiers d'art de la restauration du patrimoine de Blancheface à Sermaise (Essone)

 

​L’activité d’ARC-Nucléart a été présentée sur un stand à l’occasion des Journées européennes du patrimoine 2016.

Le "mort en bois" de retour à Montcarra

 

​Le 17 septembre 2016 a été présenté au public le "mort en bois" (catafalque) (fin XIXe - début XXe s.) de la commune de Montcarra (Isère), restauré par ARC-Nucléart dans le cadre du concours Sauvez le patrimoine de votre commune. Une présentation des savoir-faire du laboratoire et de la restauration de cette œuvre a été faite à cette occasion.

Un objet insolite à ARC-Nucléart

Les opérations de fouilles menées sur le littoral aquitain par Florence Verdin (CNRS Ausonius) en juillet 2015 ont conduit à la découverte d’une structure en clayonnage sur le site de la Lède-du-Gurp dans la commune de Grayan-et-l'Hôpital (Gironde).
Remontant au néolithique et en relation probable avec l’industrie du sel, l’objet avait été prélevé en motte et déposé dans un local technique de la municipalité de Soulac-sur-Mer.
ARC-Nucléart est intervenu en janvier 2016 pour la consolidation et le transport de l’objet jusqu’à l’atelier.
Le clayonnage fera prochainement l'objet d'une fouille par une équipe dirigée par Florence Verdin. Le protocole de fouille qui sera mis en place associera l'équipe de restaurateurs d'ARC-Nucléart.

Concours « Ensemble sauvons une œuvre du patrimoine Roumain »

 

​L’Institut de Physique Atomique (IFA), l’Institut de Physique et Ingénierie Nucléaire Horia Hulubei (IFIN-HH), l’Association des Musées de Roumanie (AMR), le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) et l’Atelier ARC-Nucléart, avec la participation de l’Institut Français de Bucarest (IF), organisent un concours pour la conservation et la restauration des biens culturels en péril appartenant à des musées et communautés de Roumanie, à compter du 1er avril 2016.
L’objet de ce concours est de démontrer l’application de méthodes avancées de restauration et conservation du patrimoine culturel, basées sur l’utilisation de technologies nucléaires et issues de la collaboration CEA-IFA, et d’aider les musées et les communautés de Roumanie à sauvegarder leur patrimoine culturel.
C’est à l’occasion du « French-Romanian Symposium on cultural heritage preservation by nuclear techniques » organisé par l’Institut Français, le 25 janvier 2016 à Bucarest, qu’un accord de coopération a été conclu entre l’IFIN-HH et l’Atelier ARC-Nucléart, en présence de M. François Saint-Paul, Ambassadeur de France en Roumanie, de M. Christophe Gigaudaut, directeur de l’Institut Français de Bucarest et de nombreuses autres personnalités locales.

Une épave de navire romain à ARC-Nucléart - PULA II

 

A la demande du musée archéologique de Pula (Croatie), ARC-Nucléart a réceptionné, le 12 janvier 2016, une épave antique d'une longueur de 6 mètres, datée 2e s. après J.C. Ce bateau a été découvert dans le bassin portuaire d’époque romaine, au centre-ville de Pula et subira un traitement de conservation.